Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» CR Rallye des Volcans
Lun 10 Sep - 8:42 par osiris

» Le rallye des volcans
Dim 19 Aoû - 2:00 par osiris

» CR du Diaouteam
Sam 18 Aoû - 23:55 par osiris

» Article JSL 07/06/12
Sam 18 Aoû - 23:28 par osiris

» 4ème Rallye du Morvan
Dim 10 Juin - 19:26 par osiris

» Article Journal de Saône et Loire
Ven 8 Juin - 0:24 par Aurel71

» Article JSL 05/06/2012
Ven 8 Juin - 0:20 par Aurel71

» CR Motomag
Jeu 24 Mai - 1:32 par osiris

» CR Motomag
Jeu 24 Mai - 1:27 par osiris

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires

Les Rallyes Routiers Motocyclistes en France.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Rallyes Routiers Motocyclistes en France.

Message  Admin le Mar 12 Avr - 22:46

Le rallye routier, quoi-t-est-ce donc ? Ceux qui sont familiers de la chose automobile connaissent sans doute, même si sur quatre roues on utilise simplement l'expression rallye, dont se sont différenciés par la suite les rallyes "tout-terrain" dont le Dakar est le plus illustre représentant.
Mais le rallye, initialement, se pratiquait sur la route.

En deux-roues la discipline a longtemps végété dans un anonymat médiatique assez profond, avant de se faire connaitre depuis quelques saisons au grand public grâce au Moto Tour.
Cette épreuve se différencie cependant de par sa longueur, sa durée, la logistique nécessaire ... Les manches du championnat se déroulent sur un format plus compact, les rendant de fait beaucoup plus accessibles aux amateurs.
Un rallye se compose d'étapes dites de liaison (c'est le "parcours routier"), qui se déroulent sur route ouverte dans le respect (théorique ...) du code, et d'épreuves chronométrées (aussi appelées "épreuves spéciales"), cette fois sur route fermée, et pendant lesquelles il s'agit de rejoindre le plus rapidement possible la ligne d'arrivée. Bref, GAZ !
Les épreuves du championnat se déroulent sur un week-end, divisé en deux ou trois étapes, avec notamment une partie en nocturne (éclairage additionel obligatoire ...). Le routier représente environ 200 kms par étape, souvent sur départementales tortueuses, alors que les spéciales sont courtes (moins de 10 kms)... mais intenses.
Le rallye conjugue donc pointe de vitesse et régularité. Les pénalités octroyées pour non respect des horaires de pointage lors du routier peuvent en effet anéantir les secondes difficilement grappillées en spéciale. Et tenir la moyenne imposée sur le routier de nuit, a fortiori si les conditions de route délicates, n'est pas forcément évident, surtout en tenant compte de la fatigue.
La fiabilité de la mécanique a également son importance : une demi-heure passée à régler sa synchro (spéciale dédicace aux guzzistes) ou à changer son boitier CDI (un cadeau pour les fidèles de Soichiro) ne se récupère évidemment pas facilement ...

Le Rallye Routier c'est:

Grosso-modo, comme son nom l'indique presque, c'est l'art de rallier le plus vite mais dans le respect de la loi un point à un autre.
Le Rallye Routier c'est aussi:
une bonne rasade de routier, mais pas de tourisme, une forte dose de spéciales, mais pas des petites courses de côte, un soupcon de petites routes mal revétues, mais pas de l'enduro, et parfois une pincée de circuit pour se faire plaisir. Le même cocktail est servi une fois le samedi après-midi, de jour, et une seconde fois de nuit pour achever ceux qui en redemandent.

Le Rallye Routier reste l’un des seuls espace de liberté sur routes ouvertes. Si tu aimes découvrir la France par ses petites routes, decouvrir les habitants de ses régions qui nous recoivent souvent de manière amicale, vivre un “Continental Circus” actuel par l’ambiance du parc coureur et mettre “gros gaz” de temps en temps dans la dizaine de “spéciales” que comprend chaque Rallye, viens nous rejoindre avec ta moto de tous les jours. Quel que soit ton âge, tes origines, tu trouveras une ambiance conviviale et des gens toujours prêts à t’aider et te conseiller.

Courir un rallye, c'est faire de la moto à l'état pur: ne pas se borner a savoir enrouler du câble et faire frotter la béquille centrale dans tous les virages, mais aussi anticiper sur le tracteur de père Tatezy qui pourrait bien couper la route dans un virage chaud, ne pas se mettre en vrac sous le sot prétexte que dans telle courbe dàjà difficile à prévoir, il y aura en même temps de l'eau, une grosse bouse de vache et des gravillons, savoir s'orienter, prévoir qu'entre les Saladières et Saint Vincent du Lorouer sur le coup d'une heure du mat il ne sera pas évident de trouver une pompe à essence ouverte, la route , quoi....

Admin
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 11/04/2011

http://rallyemotosport.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum